LES VINS DU LANGUEDOC

Je préfère vous prévenir tout de suite : j’adore les vins du Languedoc. Je vais tout faire pour rester le plus impartial possible. Rouge, blanc, rosé ou encore à bulles, ces vins n’ont de cesse de me surprendre.

LE LANGUEDOC : UN LONG CHEMIN DE CROIX !

Avant de vous chanter les louanges de cette région, il me semble important de vous préciser que les choses n’ont pas toujours été comme ça. Pendant des décennies, la seule préoccupation de chacun (consommateurs et vignerons) était malheureusement la productivité.

En effet, la région de Béziers en tête était le berceau de la production de vins de mauvaise qualité en très grande quantité. Tantôt assemblés à des cuvées du pays basque espagnol, tantôt vendus aux vignerons de l’appellation bordelaise en mal de jus! L’appellation languedocienne s’est souvent retrouvée sous le feu des projecteurs pour ses pratiques peu orthodoxes (ça fait beaucoup d’allusions à la religion quand même ! 😉 ).

UNE RÉGION DENSE ET COMPLEXE

carte vignoble vin languedoc

Il faut surtout retenir que le Languedoc est une région d’une immense diversité et je n’ai pas encore parlé de vin !

De la fin de la Provence au début du Roussillon, cette région vous offre un nombre infini de paysages. Et pourtant je suis breton alors autant vous dire que je m’y connais en diversité de paysages. 😀

Mais trêve de présentation glorieuse. Le Languedoc, c’est avant tout du vin et quel vin ! Depuis le début des années 2000, l’essor du vin bio et du mieux consommer sont passés par là et des progrès considérables ont été constatés.

DU VIN, DU VIN, DU VIN !

Certains se rappellent sûrement du film « Mondovino » qui montrait le travail d’un pionnier du vin bio. Mr Aimé Guibert et sa femme Véronique de la Vaissière*, du domaine Mas de Daumas Gassac, s’opposaient à l’uniformisation des vins et des saveurs face au géant Mondavi (producteur américain et défenseur de l’uniformisation et de la globalisation du vin).

*N’oublions pas que c’est elle qui avait fait le choix de ne pas utiliser de produits chimiques dans les vins du domaine.

Bref, tout ça pour vous dire qu’aujourd’hui ce grand vignoble a été, en grande partie, nettoyé et purifié mais pas seulement et c’est le grand clivage en Languedoc.

GRAND NÉGOCIANT CONTRE PETIT VIGNERON

Entre ces deux options, il ne faut pas choisir entre le négociant et le vigneron. Il faut plutôt choisir entre le bon et le mauvais vin. Car dans le Languedoc, on trouvera autant de vins « fabriqués » en gros volumes et puissamment insipides, comme des vins d’artisans (vignerons ET négociants) fabuleux, originaux et sains !

De plus, dans le Languedoc, il y a beaucoup moins de restriction pour rester dans une appellation que pour un vin de Bordeaux ou encore un vin de Bourgogne.

Pour exemple, en Bourgogne, si vous voulez faire un grand vin (mais surtout le vendre en tant que tel) il faudra être situé sur la bonne parcelle, avec les bonnes vignes et la bonne technique.

De plus, Les AOP du Languedoc étant plus souples quant à la façon de faire, tout est mis en place pour doper la créativité des vignerons.

LANGUEDOC : UN CHOIX ILLIMITÉ!

Et oui! C’est son grand avantage et son grand inconvénient en même temps : le Languedoc est multiple ! Entre ses nombreuses AOP (Appellation d’Origine Protégée) et IGP (Indication Géographique Protégée), vous trouverez aussi bien des vins concentrés, puissant et charnus, comme des vins délicats, fins et subtils.

Je ne saurais trop vous recommander de demander conseil à votre caviste car un grand nombre de domaines valent le détour.

C’est pour moi, avec la région de la Loire, la région où vous trouverez, aussi bien les meilleurs rapports qualité-prix que les plus grands vins de France.

Rien que ça !

FAITES VOTRE CHOIX

La prochaine fois que vous hésiterez entre deux bouteilles de Bordeaux, détournez votre regard pour trouver le rayon Languedoc. Trouvez une bouteille dans le même budget que ce que vous aviez prévu de dépenser. Achetez-la et dégustez !  Vous me remercierez.

Le rapport plaisir/prix de ces vins m’a toujours surpris. En plus de ça, c’est un vignoble qui fait la part belle aux vins bios.

A RETENIR

Toute bouteille de moins de 5 ans en rouge gagnera à être carafée !

DES CÉPAGES POUR TOUS !

Enfin, au-delà des terroirs variés, c’est la variété de cépages qui me surprend toujours. Car même si la base Syrah/Grenache est presque toujours présente pour les AOP rouges, il existe une multitude d’autres cépages.

Carignan, Mourvèdre et Cinsault, pour les rouges, offrent des arômes épicés et puissants de fruits noirs bien mûrs, de sous-bois ou encore de réglisse et de fleurs.

Deuxièmement, en blanc, on découvre avec plaisir le Bourboulenc, la Clairette, le Grenache blanc, le Maccabeu. Vous comprendrez vite qu’il vous faudra plus d’un essai pour en faire le tour !

En rosé, les grenaches blancs et gris sont les piliers des rosés gris de gris et gris de blanc (Lire mon article sur les vins rosés).

LE MOT DE LA FIN

J’espère vous avoir convaincu! Foncer chez votre caviste ce week-end pour essayer l’un des très nombreux vins rouges, blancs et ou rosés du Languedoc!

Pensez à me laisser le nom de vos vins préférés en commentaire. J’ai toujours à cœur d’essayer de nouveaux flacons !

Pour en savoir encore plus, cliquez maintenant pour lire mon article sur le vin de bordeaux.

Et encore une fois, pensez à partager pour continuer à faire grandir la communauté DesVinsaVous !

A très vite

Corentin – DesVinsaVous

LES VINS DU LANGUEDOC
Votez pour cet article

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1
Épinglez