10 ASTUCES POUR RÉUSSIR VOTRE CADEAU DE NOËL

Vous voilà dans la dernière ligne. Le moment tant attendu par certains et tant redouté par d’autres est arrivé : C’est le moment de faire vos achats de Noël ! Voici les 10 astuces pour ne pas rater votre cadeau de Noël à un amateur.

POUR UN NOËL INOUBLIABLE !

Il est tellement facile de rater ses cadeaux de Noël ! C’est pourquoi aujourd’hui je vous dévoile mes astuces afin de toujours réussir vos cadeaux auprès d’un ou d’une amateur(trice) de vin et de spiritueux.

Quel plaisir de lire la joie sur le visage de la personne à qui vous avez réussi à trouver le cadeau tant désiré. Même si parfois, la joie n’est pas palpable et peut venir plus tard.

Je vous assure que le bonheur est tout aussi grand quand vous recevez un appel ou une carte pour vous remercier de la bonne bouteille. Cette bouteille ouverte un mois après, que vous aviez fait découvrir à un ami ou un proche.

AVANT DE COMMENCER, QUELQUES RECOMMANDATIONS

Il est souvent tentant de choisir le premier coffret cadeau en tête de gondole de votre hypermarché ! Pourtant avec ces astuces vous pourrez trouver un cadeau plus personnalisé et être sûr de faire plaisir.

Pour bien commencer, ne céder pas à la panique. Le cadeau idéal n’est pas si dur à trouver. Votre avantage, si vous me lisez c’est que vous êtes déjà à peu près sûr que la personne, à qui vous faites ce cadeau, aime le vin et ou les alcools.

Vous avez, au final, déjà fait le plus gros et je vous en félicite ! Maintenant, vous êtes prêt à recevoir ces quelques conseils.

10 ASTUCES POUR RÉUSSIR VOTRE CADEAU DE NOËL

Je vais vous demander de récupérer un certain nombre d’informations afin de vous approcher petit à petit du cadeau idéal. Alors prenez un petit carnet, un stylo et un thé ou un café et c’est parti !

1/ Renseignez-vous sur les goûts de la personne

C’est un point essentiel et trop souvent oublié. Vous ne vous faites pas un cadeau. Il est vraiment primordial de faire quelques recherches sur les goûts de la personne.

Si vous n’aimez les vins tanniques, trop sucrés ou encore le rhum et les whiskies tourbés, ce n’est pas pour autant que vous ne mettrez pas dans le mille avec ce type de produits.

Prenez donc le temps de vous rendre chez cette personne afin de lire quelques étiquettes dans la cave, le bar ou le coffre à alcool. Cette chasse aux informations est primordiale pour atteindre notre objectif.

Si vous ne connaissez pas assez la personne pour vous rendre chez elle, vous pouvez toujours demander à un ou plusieurs proches. Demandez la marque préférée ? Le dernier cadeau qui a fait très plaisir ?

2/ On évite les stéréotypes !

Je sais que vous êtes des bonnes personnes mais il me semble important de continuer de rappeler ce point.

S’il vous plaît! Même si certains stéréotypes sont vrais cela reste des stéréotypes. Les suivre reste le meilleur moyen de se tromper.

Bon nombre de femmes adorent les whiskies puissants et racés et beaucoup d’hommes aiment les vins liquoreux (très sucrés).

Surtout que vous pourriez créer l’effet escompté inverse en vexant la personne. En offrant, un champagne rosé à une femme qui aurait préféré un rhum agricole des Antilles par exemple.

Après, bien sûr, des fois ça marche ! Mais normalement si vous avez bien suivi le point n°1, vous n’aurez pas ce problème !

3/ Ne faites pas de “trop”

C’est bien connu, il faut toujours se méfier des extrêmes. Si un manque de personnalisation peut faire défaut, il faut faire attention à ne pas tomber dans l’excès inverse.

À moins d’avoir consolidé vos points 1 et 2 et d’être sûr de votre coup, ne tomber dans des cadeaux trop extrêmes.

Je pense à un exemple en particulier. Quand la maison Brucchladdich a sorti le Octomore (whisky le plus tourbé au monde), tout le monde voulait offrir ce whisky car il savait que ce destinataire aimait le Lagavulin 16ans (whisky tourbé mais fin et équilibré).

Cependant, il y a une immense différence entre offrir un parfum avec du caractère et du musc pur !

4/ Choisissez une bonne bouteille plutôt que la caisse

Vous pouvez bien entendu allier les deux mais, lorsque vous achetez un cadeau, pensez à garder en mémoire qu’il vaut mieux ne pas offrir ce que la personne pourrait “s’offrir” de lui-même.

Je ne parle pas forcément de prendre une bouteille hors de prix mais plutôt que de prendre une caisse de vin entrée de gamme (pour faire du volume). Il faut mieux privilégier la qualité à la quantité.

Si vous êtes devant une caisse de 3 bouteilles pour un prix total de 30€, je vous conseille plutôt d’opter pour une bouteille à 30€. Car c’est l’occasion pour la personne à qui vous offrez la bouteille de découvrir un produit plus haut de gamme qu’il n’irait pas forcément s’acheter de lui-même.

Dans la même veine, et pour ne pas vous prendre la tête, vous pouvez très bien trouver la marque habituelle de votre proche et lui offrir la qualité supérieure de cette même marque.

Par exemple, pour quelqu’un qui boit du Aberlour 10 ans, cela sera apprécier si vous offrez une bouteille de 15 ans ou de 18 ans.

L’idée est vraiment de faire de ce cadeau un produit personnalisé au plus proche des goûts de la personne.

5/ Évitez les cartes cadeaux

Du coup, quoi de plus naturel que de vous parler des cartes cadeaux (ou de l’argent). Même si je suis d’accord que vous ne faites pas d’erreur. Ce n’est pas du tout personnel et je trouve que l’on perd la dimension surprise et prise de risque du cadeau.

Car c’est ça le point important de cet article. Faire un cadeau, c’est montrer à l’autre son attachement. Je garde vraiment les cartes cadeaux pour les cadeaux très informels mais ce sont généralement des cadeaux que j’évite de faire.

À garder en ultime recours, si vous avez complètement oublié Tonton Jacques ! Mais je sais que vous n’êtes pas comme ça ! 😉

6/ On n’offre pas forcément une bouteille !

Offrir un cadeau ne passe pas forcément par l’achat d’une bouteille de vin et/ou de spiritueux. Vous pouvez aussi très bien proposer une expérience. Une dégustation dans le confort de votre salon, entre amis par exemple ou encore un dîner de dégustation dans un lieu insolite.

Vous pouvez me contacter pour me demander un devis si l’idée vous plaît. Je vous garantis un moment inoubliable de convivialité.

7/ Profitez des promotions

C’est un conseil qui s’applique d’ailleurs très bien à vos repas de fin d’année. Pensez dès la fin Novembre à regarder les promotions sur les champagnes.

Restez attentif aux foires aux vins de septembre, aux foires aux whiskies d’octobre et de novembre. Ça sera surement l’idée d’un cadeau de qualité au meilleur tarif. Trouvez le plus beau des cadeaux ne vous empêche pas de faire des économies.

Si jamais vous n’avez pas de cave à vin, ne vous inquiétez pas. Votre bouteille de grand cru pourra très bien survivre à quelques mois dans votre salon. Pensez juste à ne pas la garder au soleil !

8/ Prenez votre temps !

Choisir le cadeau idéal, cela demande du temps pour se laisser réfléchir et s’assurer que vous ne vous êtes pas trompé. Mais c’est surtout, que si vous attendez la dernière minute, vous vous retrouverez dans des flots de clients. C’est là que l’on prendra le premier coffret cadeau !

9/ Votre meilleur allié : votre caviste.

Voilà ! Vous avez bien griffonné votre carnet, conseil après conseil. Vous pouvez donc maintenant vous rendre chez votre caviste pour trouver le cadeau parfait.

N’hésitez cependant pas à aller un peu plus loin pour rencontrer un caviste plus spécialisé. Certains cavistes sont spécialisés dans le vin nature, dans le gin, ou encore dans le vin blanc d’Europe de l’Est (Si, si ! Une collection incroyable, rue saint Paul dans le 4ème arrondissement de Paris).

10/ Ce n’est pas grave !

La plus importante de toutes ces astuces, c’est bien sûr de garder cette volonté de faire plaisir. Ne dit-on pas :

“L’important c’est de faire plaisir !”

Donc si malgré tous vos efforts, vous ne marquez pas dans le mille, ce n’est pas la fin du monde. Vous pourrez toujours vous rattraper l’année prochaine.

BON À SAVOIR

Au même titre que n’importe lequel de vos cadeaux, vous pouvez retourner échanger votre bouteille.

ET SI VOUS NE SAVEZ VRAIMENT PAS QUELS SONT LES GOÛTS DE LA PERSONNE ?

Vous faites un cadeau à votre médecin, ou simplement un voisin qui vous rend souvent des services mais vous ne savez pas et ne pouvez pas connaître ces goûts.

Plutôt que d’offrir simplement une bouteille, offrez plutôt une émotion : offrez du partage. Prenez une bouteille qui vous a fait plaisir et personnalisé une belle carte jointe avec un mot expliquant qu’il s’agit d’une bouteille que vous avez adorée et que vous espérez que la personne éprouvera autant de joie et de plaisir que vous la dernière fois.

Après tout c’est Noël ! C’est le moment du partage

Je vous laisse me raconter vos propres anecdotes de cadeaux de Noël et si vous avez aimé cet article, partagez-le. Vous m’aiderez ainsi à faire connaître ce blog . 😉

A très vite,
Corentin – DesVinsaVous

10 ASTUCES POUR RÉUSSIR VOTRE CADEAU DE NOËL
Votez pour cet article

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez
+1
Épinglez